Inauguration en grandes pompes... funèbres.

Publié le par OverBlog

 

 

novembre

 

 

     

Ou inaguration précipitée d'un blog voué à disparaitre.

 

 

Oui car enfin... ce grand délire paranoïaque ne peut espérer se propager et engendrer la grande épidémie salvatrice de la rébellion...

 

Si? Non...

 

Non, car nous ne sommes là chères amies, chers amis (Oui, oui, oui, priorité à la femme... toute galanterie mise à part, je ne fais que retrousser la jupe dont ce fut la journée hier. Je guette depuis sur mon calendrier la fameuse journée du string ou du tanga et, conséquemment, me complais dans un jeu de flatterie du sexe faible en attendant qu'il se découvre... bref, je suis fourbe et je l'assume... mais je reprends)... nous sommes là pour délirer ensemble dans les plus folles suppositions, pour reprendre une à une chaque absurdité de notre cher monde moderne, pour évoquer les arts (je suis auteur) et l'actualité (je suis auteur) ainsi que les salaces expériences (je suis auteur) et échanger sur les bons plans de soirées alcoolisées (je suis auteur), le tout sans jamais froisser le sérail (je suis auteur)... NON, NON, NON... je réfute la dernière idée et commencerai donc ce blogueu par un soigneux crachat posé sur les derniers "livres" de BHL.

 

Ptou, ptou, ptou... voilà c'est fait. (je suis aussi lecteur!)

 

Enfin passons...

 

Je voudrais ce blogueu (ah oui, on dit comme ça à Paris. Exemple: "T'as un blogueuuu?") comme un vaste espace de libre expression pour moi et mes deux derniers amis... un?... un presque espace de libre expression pour moi et... bon pour moi, pour moi...

 

Bienvenue dans l'immoral, l'irreligieux, l'apolitique et le totalement méchant. Méchant, méchant, méchant et un peu méchant aussi...

 

Je préviens donc, je serai sans limites mais... vous savez quoi?

 

Vous pouvez jouer aussi!

 

A bientôt donc et vous souhaitant bon amusement dans cette année à venir ensembles...

 

 

... enfin si on tient jusque là!

 

decembre

_

 

A très bientôt!

 

A-K 

 

 

_

Commenter cet article

isa 28/11/2010 00:44



Oui je l'avoue...je suis le chien ou plutot la chienne (car c'est un secret c'est une femelle) de Colombo et Devos s'est occupé de mon dressage. Vous comprendrez que je ne me sente pas
concernée par votre fourberie à propos des femmes car il m'est difficile de me retrouver en jupe.


Cependant j'en profite pour lever la patte sur ni pute ni soumise qui met un coup de projecteur sur un sujet grave à coup de chiffon où le militantisme se perd dans des longueurs (courtes).
De nos jours comment distinguer une femme qui dénonce d'une fashion victime? Le courage de ce collectif réside néanmoins dans le fait de porter la jupe par des températures frôlant le
zéro. Toutefois en tant que chienne il m'est plus agréable de renifler l'arrière train sous une jupe que sur un jean (mon museau est fragile) ce n'est pas vous qui me direz le contraire.


Sur ce je vous remercie de votre réponse et prends en jappant votre baise-patte.



isa 27/11/2010 20:42


Monsieur Kaci votre blogeuuu est alléchant...

La couleur noire met de l'intensité et de la profondeur à la mise en page, la calligraphie une élégance, les photos une pointe de provocation et de décadence...
Pour ce qui est de vos propos, je les prends comme un espoir car des petites raclures séduisantes comme vous manquent en ce bas monde. Le méchant sans limite sonne comme une permission de rire
intelligement de tout à gorge déployée. A travers votre blog prenons donc du plaisir pour dire tout haut ce que certains fous disent tout bas car leur folie est peut-être clairevoyance.

Un soupçon d'intelligence, une pincée de sarcasme, une louche de salace, un cube de diablerie, une mesure décalée et vous surpasserez tous les blogs de cuisine qui sont si populaires sur le
net.
Mettez votre toque j'attends votre plat...gastronomique.


A-K 27/11/2010 22:24



Madame,

Je n'ai pas pour coutume sur ce blog de répondre aux commentaires mais, pour vous, je me sens prêt à mettre un terme à cette longue pratique (commencée hier
midi) et ô combien chère à mes yeux coutume pour vous signifier ma plus profonde admiration.

Comment????!!!!!!

Et je dis bien "Comment???!!!" avez-vous fait pour cerner en une simple et sommaire présentation tout ce que ce blogeuuuu sera, quel en sera l'esprit et à
quel point (en les cieux) j'étais une immonde petite raclure? (mon coté séduisant étant lui évident, je ne m'attarderai pas sur la question par simple finesse et incroyable modestie... vous me
gênez, Madame... hum...).

Mais enfin, êtes-vous affublée d'un petit médecin au doux nom de Watson et aux déductions élémentaires?

Fumez-vous la pipe? L'opium?

Vivez-vous dans un espace temps Ouest-allemand où se résolvait des crimes sur Konnegstrass à coup de: "Derrik, j'écoute." ???

Etes-vous la femme de Colombo?

Son chien?

Madame Irma?

Je ne sais que dire donc je m'incline... pour le baise-main.

Soyez la bienvenue, Madame, vous m'honorez de votre inestimable présence.

PS: sur mon obséquiosité, relire ma présentation, le truc sur la fourberie vis-à-vis de la jupe. Vous retrouverez souvent dans mes écrits ce genre de
comportements ignobles et perfides...


 


-